Pauline Gueit : +33(0)6 22 98 10 59

41 rue Roucher à Montpellier / 160 avenue de Fes à Malbosc

Les psys ….

Les « psys »…

psy

 

Qui est qui? Qui fait quoi?

 

 

 Le premier contact avec un « psy » n’est pas une chose évidente et la santé mentale est précieuse. Autant savoir où l’on met les pieds et s’assurer de la qualification de son thérapeute. Une relation de confiance est fondamentale pour une thérapie qui vous sera favorable.

 

 

En France, seuls deux titres garantissent une formation solide et protégée: le psychologue et le psychiatre. Tous deux ont officiellement une fonction de « psychothérapeute ». Chacun est libre par la suite d’enrichir ses compétences par un outil et un référentiel de son choix. Aussi, votre psychologue ou votre psychiatre peut vous proposer une thérapie d’inspiration analytique, ou comportementale, ou une thérapie par l’EMDR ou en famille…

 

Les psychothérapeutes (hors cursus de psychologie ou de psychiatrie) doivent pourvoir justifier d’une formation validant leur titre. Il existe aujourd’hui plusieurs types d’écoles formant à la psychothérapie.

 

Si vous avez un doute sur le professionnel qui vous accompagne, demandez lui son numéro ADELI. Celui-ci est fournit par la Direction Départementale des Affaire Sanitaires et Sociales (la DDASS) et vous assurera du bon droit de votre « psy ».

 

 

Sachez qu’il existe en France certaines écoles qui forment à la psychothérapie (sans être psychologue ni psychiatre).

 

 

Enfin, il existe aujourd’hui toutes sortes « d’outils thérapeutiques » pour vous soutenir dans vos difficultés. Un sophrologue ou un hypnothérapeute peut très bien vous proposer un accompagnement sèrieux, sur des problèmes précis: stress, sevrage, relaxation… Il ne peut cependant, sauf s’il vous assure de sa formation, prétendre au titre de psychothérapeute.

 

Je vous propose un bref panorama qui vous évitera de vous risquer aux dérives thérapeutiques.

 

 

 

 

  • Le psychologue

 

 

 

Le psychologue est diplômé d’un master II en psychologie (bac + 5 universitaire). Son titre est donc protégé et reconnu.

 

Il existe plusieurs spécialités: clinique/santé mentale, enfance, gériatrie, sportif, neuropsychologie et psychologie du travail.  Le psychologue qui est spécialisé dans un champ précis, par exemple la psychologie dite « clinique », est donc un professionnel du fonctionnement psychique et des psychopathologies.

 

Le psychologue est le seul a être habilité à la passation de tests d’intelligence (QI) et/ou projectifs (test de la personnalité comme le Rorschach, tâches d’encre).

 

psy5

 

 

 

 

 

 

La psychologie clinique est la spécialité de la santé mentale.

Le psychologue dit « clinicien » a donc  reçu une solide formation aux troubles psychopathologiques.

La différence principale avec le psychiatre est qu’il n’est pas médecin et donc non conventionné (non remboursé).

 

Chaque psychologue fait le choix ensuite de compléter sa formation universitaire par d’autres approches thérapeutique. Il peut par exemple se former à l’hypnose, à l’EMDR, à la thérapie familiale…

 

 

 

 

 

 

  • Le psychiatre:

 

Le psychiatre est un médecin qui s’est spécialisé à la fin de ses études en psychiatrie, c’est-à dire l’étude des troubles mentaux. La différence du psychiatre et du psychologue est dans le fait que l’un est médecin et à donc une réponse  médicamenteuse.

psy8

 

Le  psychiatre diagnostique, traite et tente de prévenir les maladies mentales et troubles psychiques. il peut parfois accompagner ses patients dans le cadre d’une psychothérapie mais ce n’est pas tout le temps le cas. Renseignez-vous auprès de celui-ci avant.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Le psychanalyste:

 

 

Le psychanalyste est celui qui a été lui-même en cure analytique (la psychanalyse) et a été formé ensuite à diriger lui même une analyse.

Freud est le père de cette discipline.


psy10

 

Le psychologue ou le psychiatre peut avoir fait lui-même une analyse. Si ce professionnel est allé jusqu’au bout et à donc été supervisé pour diriger une cure analytique, alors il peut prétendre au titre de psychanalyste.

 

Par contre, un psychanalyste n’est pas forcément quelqu’un qui a reçu une formation universitaire en psychologie ou en psychiatrie.

 

 

 

 

  • Le psychothérapeute:

 

 

Le psychothérapeute s’occupe de traiter les personnes éprouvant des difficultés d’ordres psychologiques, comportementales ou émotionnelles.

 

 

 

  • Le thérapeute familial:

 

 

Il existe plusieurs courants de thérapie familiale: analytique ou systémique.

 

Nous nous intéresserons particulièrement au courant systémique.

 

 

Le thérapeute familial est bien souvent psychologue de formation ou psychiatre. Il a fait le choix suite ou pendant ses études de se former à la « systémie ». En général ce sont des écoles qui forment les professionnels sur 4 à 5 années.  Sur Montpellier, il s’agit de l’école A.Mon.ts (Association de Thérapie Systémique Montpellièraine).

 

 

Le thérapeute familial formé dans une école reconnue a en général reçu une formation théorico-pratique en thérapie de couple.

 

 

  • Le thérapeute EMDR

 

 

 

Le thérapeute EMDR est obligatoirement un psychologue ou un psychiatre (depuis peu, la formation est ouverte aux psychothérapeutes). Il a suivi une solide formation ainsi que plusieurs sessions de supervisons. A la suite de celle-ci, le praticien est accrédité et peut alors pratiquer l’EMDR.

 

18

 

Il se doit de toujours être au courant des avancées scientifiques dans le domaine des neurosciences.